Sumy's Accessories

  • Twitter Icône sociale
  • Instagram
  • Facebook Social Icône

©2019 by Sumy's Accessories. Proudly created with Wix.com

L'Histoire du bijou : talismans et ornements


Les premiers bijoux :


Pourquoi l'homme (enfin plutôt la femme) à ressenti dès la période préhistorique la nécessité de se parer de ce qui n'était pas encore complètement des bijoux mais de simples ornements rudimentaires ? Les historiens restent divisés sur le sujet. On notera simplement que le bijou avait un rapport affirmé à la spiritualité et à ce qui n'était pas encore le fait religieux. Le bijou était pour beaucoup d'historiens un talisman. Il avait donc un rôle protecteur vis-à-vis de celui qui le portait. Au paléolithique déjà on note la présence de parures préhistoriques portées par les hominidés.
De nombreuses parures sont retrouvées régulièrement dans les sépultures. Le bijoux est donc clairement associé aux différents rites funéraires naissants.



Le bijou : un symbole différent


De la période préhistorique à l'antiquité et au moyen âge s'opèrent une transition des matériaux rudimentaires (coquillages, bois, plante, dents, os d'animaux etc...) vers les métaux et pierres précieuses (on rappellera ici les parures de bijoux riches et somptueuses retrouvées dans certaines tombes égyptiennes - la tombe du pharaon Toutankhamon : ces trésors remarquables sont conservés au Musée égyptien du Caire. Il s’agit de la collection d'or et de bijoux la plus importante du monde). Peu à peu, le bijou qui relevait du rite et de la spiritualité se transforme en un symbole de statut social. La logique est évidente je porte les bijoux de ma caste.
Ils sont précieux : or, diamant, saphir, émeraude, rubis. Je souhaite qu'on m'identifie comme une personne de rang social élevé grâce à ces parures.



Le moule : à la racine de la petite série va démocratiser le bijou


Dès le début de la révolution industrielle au XIX ème siècle le bijou devient plus accessible. La production de bijoux en petite série devient courante grâce à l'utilisation de moule. Le bijou n'est plus forcément travaillé et sculpté et perd ainsi son caractère unique et précieux. De nombreux matériaux nouveaux font leurs apparitions en même temps que les joailliers redécouvrent certaines techniques anciennes (pour certaines remontant à l'antiquité). Ces faits nouveaux jetteront les bases de la joaillerie moderne.  
Dans le même temps des bijoux extrêmement travaillés et précieux font leurs apparition dans les échoppes de joailliers de renoms dans les grandes villes européennes.



La guerre contribue à l'évolution de la bijouterie


Les deux grandes catastrophes du XX ème siècle vont voir les réserves d'or utilisées à d'autres fins que la production de bijoux. Cela conduira l'industrie de la joaillerie à faire montre d'une certaine curiosité pour l'utilisation de métaux et d'alliage nouveaux (laiton, fer, cuivre...). La période art déco verra l'utilisation croissante de tailles à motifs géométriques. La période est à la créativité et à l'invention permanente. Le bijou moderne, tel que nous le connaissons et l'adorons commence à se dessiner.



La fantaisie des femmes ou le bijou fantaisie


Dès la deuxième moitié du XX ème siècle, le bijou fantaisie connait un essor proprement exceptionnel. Echappant aux règles désormais trop strictes de la création classique le bijou se libère. Multiplicité des couleurs, des formes, des ornements, des matières, des tailles, le bijou ne s'embarrasse plus de conventions vieillottes.
Le bijou fantaisie séduit par sa modernité affichée et même revendiquée. Il ne s’agit plus d'être précieux, mais d'être agréable à porter, de suivre les dernières tendances et parfois même de les dessiner.


Alors le bijou fantaisie est-il précieux?


En ce qu'il permet aux femmes d'afficher une féminité épanouie, il se transforme en véritable accessoire de mode. Le bijou fantaisie fait de métal ordinaire, plaqué or ou argent, en or massif, serti de pierres précieuses, vaut d'abord pour l'embellissement recherché. Il est accessoire de mise en valeur. Bijou d'un jour ou compagnons d'une vie, il accompagne les femmes modernes au quotidien.